Elle est

Elle est

Elle aime les longues chaussettes, qui couvrent ses mollets de nuit
Elle aime le chocolat, sur ses doigts et sur les miens, avec noisettes
Elle aime, le son des gouttes de pluie, nue sous la couette.
Elle aime le parfum de l'herbe coupé, le goût des fruits.
Elle aime mes mains dans ses cheveux, qui remontent délicatement
Elle aime les embruns qui se brisent sur la grève, et les nuages
Elle aime murmurer des mots d'amour à l'oreille tendrement,
Elle aime les odeurs et les parfums, se blottir quand je suis en nage.
Elle aime le sucré, et les mélanges, dans un feux d'artifice unique
Elle aime écouter et savoir, comprendre et m'attendre
Elle aime fermer les yeux, et sourire, jamais rien n'est tragique
Elle aime les chatouilles qui glissent, quelquefois se rendre.
Elle à pourtant souffert, depuis si longtemps, depuis toujours
Elle refuse de voir la tristesse guider son destin,
Elle a des cicatrices aussi profondes que les failles de l'amour
Elle pleure au grand jours, sans se cacher dans ses mains.
Elle a un passé pirate, qui là faite tornade africaine
Elle a des idées de vie, en tout, en élan de générosité
Elle est pleine de sensualité, je sais qu'elle m'aime
Elle entends les sons de mon coeur, femme engagée.
Elle est empli de multiples questions et de certitudes
Elle est le seul sourire qui brise les chaines
Elle touche de son regard noir les sentiments, une plénitude
Elle est malgré tout une solution contre toutes les peines.
Elle sème autour d'elle comme un parfum de jasmin
Je m'enveloppe dans ses essences, je suis si bien
Dans ses mots doux, je sens la chaleur de cette évidence
Depuis toujours elle savait qu'entre nous c'est l'attirance
Alors de ses souvenirs du monde et de tous ces désirs
Je ferais avec Elle, des colliers de perle de plaisir.
Elle est le matin du monde, et la nuit des étoiles
Elle est la mer sur laquelle je lance mes voiles.
La nuit ébène, au creux de son corps, elle aime
Le jour ensoleillé, belle et douce, elle m'aime.
Elle est ici et maintenant, dans 352 ans, l'éternité
Avec une plume ou juste des soupirs d'infinité.
Elle est, et je lui suis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *