La nuque

La nuque

Il y a dans mon coeur un peu de cette poussière
Celle qui fait briller les yeux des enfants
Et qui donne aux grands l'envie de voir en arrière
Malgré la difficulté et le poids des ans
Un soir parmi tant d'autres, mon coeur bat
Et ce soir cette poussière me fait t'aimer
Si fort que la nuit peu bien tomber
Je serais l'attendre et l'admirer ici bas
Cette poussière d'ange me donne des ailes
Et la force de voler sur tes lèvres d'argent
Le firmament me porte et m'accompagne en flottant
Les nuages écrivent mes mots d'amour à celle
Qui a su me faire rougir un soir de pleine lune
Cette femme-grenouille, porteuse de poussière
Dont la peau a le goût sucré des prunes
Grâce à elle, à chaque regard…. Je prends l'air
Une poussière tel un frisson
Offert dans une chevelure noire
Pour un plaisir à l'unisson
Et dans sa nuque tant d'espoir
Il y a dans mon coeur encore de cette poussière
Qui brille au fond du lac aux questions
éclair de plaisir au pays des éphémères
Alors j'y replonge sans appréhension

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *