Oiseau vert

Oiseau vert

Le long d'un fleuve, j'ai vu
Par le hublot à peine fermé
Sur cette nature mise a nue
Un messager qui nous aurait charmé
C'est un oiseau habillé de vert
Avec un cou orange et un long bec
Il passe rapidement comme l'éclair
S'arrête, regarde, fixe et file aussi sec
Il porte au fond de ses battements d'ailes
Les sourires de notre amour que la distance
N'a pas pu éloigner d'elle
Ces plumes aux miles reflets sont une romance
Il vole d'un arbres à l'autre
Plongeant dans le vert de cette eau
N'attendant rien d'autre
Qu'un peu de chance le long du ruisseau
Ce matin en partant, il était la
Me regardant presque indifférent
« C'est donc comme ça….. tu t'en va ! »
« Eh bien adieu, je suis heureux et je te rend »
« Ce sourire que tu m'envoyais »
« Ce soupir que j'entendais »
C'était le sien,
C'était le tien,
C'était un martin-pêcheur de coeur…………….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *