Tout le monde sait…

Tout le monde sait…

Le Premier ministre, François Fillon, a déclaré dimanche à l’AFP que le car de pélerins polonais, qui est tombé dans un ravin à Vizille (Isère), faisant 26 morts, « n’aurait pas dû se trouver là […] Cette route est interdite aux transports en commun. […] Il faut qu’on regarde comment, à l’avenir, on peut faire en sorte que les règles soient respectées. Si la règle avait été respectée aujourd’hui, il n’y aurait pas de morts ». En matière de prévention, « je pense qu’il y a des choses à améliorer. C’est quand même un axe très dangereux. La meilleure façon de le sécuriser, c’est faire en sorte que ce genre de véhicules ne l’emprunte pas ».

Tout le monde sait que des véhicules lourds empruntent cette route, malgré les nombreux panneaux qui en signalent l’interdiction.
Tout le monde sait qu’une part significative des bus n’ont pas leur système de sécurité en conformité.
Tout le monde sait qu’il suffirait d’installer des portiques – et pas un gendarme en haut de la côte – pour bloquer leur passage.
Tout le monde sait qu’il y a d’autres routes, d’autres endroits où des humains font fi des interdictions.
Tout le monde sait qu’un énième rapport ministériel ne changera rien.
Tout le monde sait et personne n’agit, attendant que des morts réveillent notre conscience…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *