Archives de
Auteur : Chritophe Breton

Mon cinéma

Mon cinéma

Quand on parle de cinéma, on parle de Kubrick, et un vieux souvenir, pas nécessairement bon, fut le jour ou ma tante décida de m’emmener voir 2001 L’Odyssey de L’Espace. J’avoue qu’a 12 ans, j’ai eu du mal à saisir la beauté, la porté de ce film, mais depuis…. j’ai grandi et je l’ai revu. Et mon opinion a évolué, je trouve cette vision du futur et de la science fiction complétement délirante et juste. Au point que les autres films de fiction vus depuis, m’ont paru sans surprise….

Le sommeil

Le sommeil

Il y en a qui appréhendent ce moment, de peur de ne pas le trouver,
D'autre qui le redoute, de peur d'y voir ce qu'ils ne veulent pas voir,
Ceux qui ne se souviennent de rien, ou juste sans opinion,
Certains y passent comme à la douche, sans réfléchir, ni le sentir.
Moi c'est autre chose, un moment que j'attends avec impatience.
Chaque fin d'après midi c'est le même cérémonial, je pense au doux…

Voyage au Maroc

Voyage au Maroc

D'une marche rapide, je l'ai vu Marrakech parcourir,
Une ville aux milles senteurs de souk et de surprises,
Une promenade romantique, des cactus, sans soupir
Aux Jardins Majorelle, le bleu et le jaune sont de mise.
Il y a dans cette nuit folle, sur Jama el Fna
La femme dont le regard parle aux enfants,
Et dans mon ventre, tellement de délicieux plats
Les tambours et les arnaqueurs y résonnent de chants.
Puis l'Ourika ou l'air est vif, la…

Le ciel et la mère

Le ciel et la mère

Voilà le temps du souvenir qui me prends, et revient à la surface,
La tête hors de l'eau, je l'aperçois de loin sur la plage
Avec son instinct protecteur et doux, tout est en place.
Une actrice aux talents multiples, avec ma vie comme simple page.
Je m'y replonge avec joie et volupté, face à la mer,
Des mouettes, des animaux, chats et chiens, des voyages,
Des vacances à n'en plus finir, le tour de la terre,
Des…

Sabotage de cauchemard

Sabotage de cauchemard

Délicate solitude qui flotte sur le dessus de lit
J'entends ton souffle lent qui réchauffe l'atmosphère
N'osant bouger, je reste silencieux, en sursis
Un cauchemar m'a fait frémir, je ne sais quoi faire….
Une injustice, et une autre, des multiples mensonges
Viennent peupler les draps, et me tordre l'oreiller
Je ne suis qu'un cri de douleur, qui hurle et me ronge
Alors, ne bougeant plus, le cauchemar m'a…