Archives de
Catégorie : Politique

Notre Dame de Paris, drame de pacotille?

Notre Dame de Paris, drame de pacotille?

Je note déjà, parmi les intervenants du web, des réactions épidermiques quant à l’idée qu’on favorise une cause plutôt qu’une autre, qu’on en ferait trop sur Notre Dame – dont le toit vient de partir en fumée lors d’un incendie incroyable – et pas assez pour l’Humanité. Je ne comprends pas. Mutons le Louvre en foyer d’hébergement… Je ne comprends pas car il faut alors arrêter de diffuser ici et ailleurs des tableaux d’artistes, des expos, qui coûtent chaque année…

Lire la suite Lire la suite

A mes amis les insoumis.

A mes amis les insoumis.

J’ai regardé avec effroi le débat dont je ne retiendrai pas grand chose, sinon qu’il n’était pas comme ceux que j’ai pu suivre depuis Giscard vs Mitterrand (1981, déjà !). La faute à Mam’ Le Pen qui buvait un coup au bar des sports…

Marine Le Pen la candidate du peuple ?

Marine Le Pen la candidate du peuple ?

On savait bien avant dimanche que dans la cohorte des votants FF il y en a un paquet qui allait s’abstenir, quand d’autres iraient chez MLP, sans même défendre la thèse d’un « FN pas si pire que ça ». Cette thèse n’est pas nouvelle et le « ni-ni » défendu par Sarko il y a peu, a déjà fait des ravages dans certains esprits…

De bonnes nouvelles depuis le 23 avril

De bonnes nouvelles depuis le 23 avril

Soyons optimistes !
1. la meilleure ! Le RPR (je préfère ce nom) est éjecté du ring et, comme me l’a soufflé un vieil ami perdu 😉 FF s’est fait tailler un costard qu’au moins il n’aura pas à rembourser.Il va maintenant subir dans son camp une lapidation politique, probablement sans précédents. Merci à lui d’avoir maintenu sa candidature : je pourrai aller voter au second tour (cf. plus bas)…

Bienvenue en Sarkollande !

Bienvenue en Sarkollande !

Et ma garantie décennale ?! Feu M. Rocard nous a expliqué que J. Chirac fut à deux doigts de passer à gauche. On connaît le penchant de F. Mitterrand pour la droite (dure) et sa responsabilité dans la montée des extrêmes. Depuis on oscille entre le centre et le centre, ce consensus mou où seules sont prises des mesures à la marge. Le reste n'est qu'agitation, promesses et collusions, des beaux discours qui nous expliquent comment et pourquoi faire…