Archives de
Catégorie : Art

To the lake (Epidemiya)

To the lake (Epidemiya)

Voici une série produite par Netflix. Très originale, sortie en 2019, elle nous vient de Russie. Le pitch est des plus simples : une mortelle épidémie frappe Moscou et ses habitants luttent pour survivre dans le chaos. Un petit groupe, convaincu par le vieux Boris sorti de nulle part, va essayer de rejoindre la Carélie. Une république du nord-ouest où se trouve un îlot, sur l’un des grands lacs1 de cette ex province finlandaise. Sergey, fils de Boris, décide d’embarquer…

Lire la suite Lire la suite

Le chevalet musical

Le chevalet musical

Voici un projet hivernal né de l’idée suivante : utiliser un chevalet de peintre comme support TV (elle n’est pas de moi), grâce à l’apparition des écrans plats. Possesseur du superbe chevalet de ma défunte mère, entre autres artiste peintre, j’ai imaginé la fabrication d’un meuble autour de ce bel objet. Aussi, il préside à la logique de la nouvelle chambre en rénovation sur le thème « galerie d’Art ». Au programme de l’Art Moderne : Picabia, Klee, Duchamp, Schwitters et Johns….

Lire la suite Lire la suite

Notre Dame de Paris, drame de pacotille?

Notre Dame de Paris, drame de pacotille?

Je note déjà, parmi les intervenants du web, des réactions épidermiques quant à l’idée qu’on favorise une cause plutôt qu’une autre, qu’on en ferait trop sur Notre Dame – dont le toit vient de partir en fumée lors d’un incendie incroyable – et pas assez pour l’Humanité. Je ne comprends pas. Mutons le Louvre en foyer d’hébergement… Je ne comprends pas car il faut alors arrêter de diffuser ici et ailleurs des tableaux d’artistes, des expos, qui coûtent chaque année…

Lire la suite Lire la suite

Késaco bokeh ?

Késaco bokeh ?

Le bokeh (prononcer « boké ») est un terme apparu au début du XXIème siècle avec la photographie numérique. Pourquoi ce mot était-il absent du vocabulaire photo des années 80, où l’on pratiquait encore la photo des frères Lumière qu’on appelle « argentique » ? Tout simplement parce qu’on pouvait aisément maîtriser le flou avec du matériel 24×36 ou moyen format (6×6, 4,5×6, etc.) grâce aux règles de la profondeur de champ (PDC : zone de netteté d’une image photographique), en fonction de la…

Lire la suite Lire la suite

Photo et légendes urbaines

Photo et légendes urbaines

Afin d'aider le béotien, j'ai couché sur l'écran une revue d'idées reçues à propos du matériel photo et en particulier le matériel numerique (Canon 350D/400D, Nikon D50/D70s/D80, etc.) J'espère que ces commentaires aideront quelques lecteurs dubitatifs. Les termes soulignés en noir vous proposent une explication sommaire, en y laissant la souris un instant.