Pasbanal : faites comme chez moi !

Pasbanal : faites comme chez moi !

Depuis 2003, Pasbanal a pour vocation de traiter de tout et de rien. De tout ce qui passe par la tête de vous, visiteur curieux. Consultez, commentez et même participez si ça vous chante. Le terme blog n’est pas exact d’ailleurs, dans la mesure où les blogs se racontent, au fil des jours. Ce modeste site a l’ambition de marquer d’une pierre les propos qu’il entend véhiculer.

Tout est bon dans ce cochon : politique, société, technologies, photographie, psychologie, philosophie, arts plastiques, hifi, électronique, musique, bricolage, informatique, séries TV… quel que soit le sujet, quelles que soient vos affinités, vous avez des concepts à faire partager. Un peu plus que des bribes d’idées couchées vite fait sur Facebook et consorts, où les écrits ne restent pas, avalés et « effacés » à la vitesse de la lumière. Ici les paroles s’envolent et les écrits restent ! Ce site est comme une auberge espagnole : on y lit ce qu’on y apporte… voici les derniers billets :

Plateaux de mes fléaux, bascule de mes deux maux,Saugrenu équilibre de nos jours à venir,Funambule des âmes, la balance du pire Oscille et s'interroge sur le poids le plus gros.Sur l'axe de mes émois qui plie mais ne rompt pas,Le
Lire la suite
Dans 10 ans, Décathlon sera toujours le plus gros vendeur de VTT pour les monsieur tout-le-monde, et Streak'x (vépéciste) sera en procès avec 400 clients et mettra la clé sous la porte, que la course à l'armement sera toujours d'actualité,
Lire la suite
Chaud soleil des journées grises,Objet de toutes mes convoitises,Nutella d'mes crèpes natures, Femme de toutes mes aventures,Doux Eyquem de mon roquefort,Ultime merveille de mon confort,Le temps passe mais je ne me lasse,Ni de tes mots, ni de ta peau,De ton
Lire la suite
J'ai regardé par la fenêtre et je n'ai rien vuJ'attendais une bonne nouvelle, alors je suis déçuRien pas même de la pluie, ni du brouillardPersonne ne viens, pas de retardJ'ai regardé une nouvelle fois et j'ai aperçuUn signe lointain, anonyme
Lire la suite
Un rocher a osé me toiser du regardSans géne, sans artifice, Il riait avec ses complicesEt moi, je suis resté hagardQue cherches tu ?Tu as l'air perdu !Ou vas-tu ?Et que veux tu ?C'est étrange je croyais m'entendreEt non c'est
Lire la suite
Il y a comme un bruit au fond On dirais une tempête au loinEt puis, je tourne en rondJe bave, je râle, je te rejoinsCe n'est pas perdu pour les rêvesIl y a tellement de joursTu attendras la trêveEt puis
Lire la suite
Métronome de la vie, témoin de mes déveines Ce coeur endolori s'ennuie et bat à peine,Pesant organe timide, poussif diesel fumant, Tu attends avec peine et palpite gentiment.Associés ad vitam, tu dois te demander :« Que fais mon hôte sans
Lire la suite
MELANCOLIE Si la naissance est le début de mon existence, De cette existence parmi vous Alors je ne sais pas si la vie en vaut le coup Tant que mon amour n'aura pas été en transe. Si mon destin est
Lire la suite
Douce est la nuit qui me prend dans ses bras,Oui, toi grâce à qui mes pensées se réchauffent, tu es là,Souvenirs présents du futur, je ne refuse rien de toi,Et rien que pour moi, je repense à toi.Tout est si
Lire la suite