Pasbanal : faites comme chez moi !

Pasbanal : faites comme chez moi !

Depuis 2003, Pasbanal a pour vocation de traiter de tout et de rien. De tout ce qui passe par la tête de vous, visiteur curieux. Consultez, commentez et même participez si ça vous chante. Le terme blog n’est pas exact d’ailleurs, dans la mesure où les blogs se racontent, au fil des jours. Ce modeste site a l’ambition de marquer d’une pierre les propos qu’il entend véhiculer.

Tout est bon dans ce cochon : politique, société, technologies, photographie, psychologie, philosophie, arts plastiques, hifi, électronique, musique, bricolage, informatique, séries TV… quel que soit le sujet, quelles que soient vos affinités, vous avez des concepts à faire partager. Un peu plus que des bribes d’idées couchées vite fait sur Facebook et consorts, où les écrits ne restent pas, avalés et « effacés » à la vitesse de la lumière. Ici les paroles s’envolent et les écrits restent ! Ce site est comme une auberge espagnole : on y lit ce qu’on y apporte… voici les derniers billets :

Les pieds dans le sable, et les yeux au soleilDans une foret aux senteurs automnalesM'est apparue, une valeur, telle l'abeilleTranquillement, dans mes pensées horizontalesLe coeur branché sur la nature verteJe ne l'ai pas sentie venir, avec son silenceElle piquait délicatement
Lire la suite
L'autre nuit, j'ai attendu pour m'endormirIl y avait un murmure, un léger bruitAu creux de mon oreille, qui me faisait tenirTournant sur moi même, tel un gâteau trop cuitAttendre, encore attendre, de te serrerAttendre de te prendre au creuxAttendre de
Lire la suite
Décline lentement le soleil sur la forêt fatiguéeLes sons arrivent par la fenêtre, mon corps attentifEt fourbu, attends que sonnent les cloches animéesAutour de mon cou, la tortue en pendentifL'âme vagabonde vole au dessus des montagnesApportant mille pensées aux parfums
Lire la suite
Le long d'un fleuve, j'ai vuPar le hublot à peine ferméSur cette nature mise a nueUn messager qui nous aurait charméC'est un oiseau habillé de vertAvec un cou orange et un long becIl passe rapidement comme l'éclairS'arrête, regarde, fixe et
Lire la suite
Petit sur le bord du largeIl va sauter, il va plongerS'élancer doucement du haut du rocherSe déplier d'espoir, sur le largeMais des chaines le tiennent accrochéLe vent ne peut les en empêcherL'acier fait saigner ses blessuresIl crie pour une liberté
Lire la suite
Il y a dans mon coeur un peu de cette poussièreCelle qui fait briller les yeux des enfantsEt qui donne aux grands l'envie de voir en arrièreMalgré la difficulté et le poids des ansUn soir parmi tant d'autres, mon coeur
Lire la suite
Je me suis mis devant un mur, j'ai attenduJ'ai regardé, le ciel, les oiseaux, l'azurMes oreilles aux aguets, je n'ai rien entenduQue le souffle lointain du vent si purJe suis seul devant la vitre éternelleQuestion, m'aimes tu ?Je possède un
Lire la suite
Tu vois au fond du coeurIl y a un coeur qui pleureTu entends au fonds des yeuxIl y a un être qui devient frileuxMais je ne suis qu'un hommeDe chairs et de sangQui parfois tombe dans les pommesEt qui perd
Lire la suite
Mon paquetage est prêt, l'ordre de mission aussiC'est la mobilisation générale, surtout moiMes cheveux sont courts, une fleur sans fusilUn stock de photos, le cailloux au bout des doigtsMon Capitaine m'a prévenu....... c'est la guerre !Pas de Boris Vian en
Lire la suite