Les faux rires

Les faux rires

Je n’aime pas que l’on me prenne pour un con et, bien qu’on soit toujours le con d’un autre, qu’y a-t-il d’étonnant à cela ?
En matière de faux rires je n’envisage qu’une alternative : soit on me prend pour un manche puisque je ne peux pas comprendre l’humour (s’il y en a), soit on me voit comme une huître car il n’y a aucune trace d’humour et qu’il faut bien cacher la misère.
Aussi, je n’ai jamais pu regarder plus de cinq minutes d’un programme où cet artefact stupide sévissait. Autant dire que j’ai raté plein de merveilleuses émissions depuis… Benny Hill. Chouette !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *