Paris en petit

Paris en petit

Un éclat de verre sur le trottoir
Un thé au jasmin dans le gosier
J’enfile le métro et ses couloirs
Personnages étranges ou grossiers
Paris, la fourmilliére sans sommeil
Est comme une cigale au soleil
Belle et dorée, inconnue a domptée
La femme caméléon rouge et orange
Aux cheveux emmêllé, se faufille
Telle une balle lancée par un ange
La ville est trop lente, mais elle y brille
A supercaro

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *