Rage de teigne

Rage de teigne

Un chemin me prend la main
Lentement me voici déjà lointain
J'ai bu à la bouteille
J'entends des sons, des abeilles
Et puis soudain, le doute
La tristesse d'un clandestin dans la soute
J'ai des envies, et une personnalité
Une énorme vague, voilà tout est submergé
Nu sur la plage
Je hurle ma rage
La crasse m'envahis
La honte l'étourdie
Ais-je trahi l'Amour
Exilé, solitaire pour toujours ?
Comme j'ai mal, comme je saigne
Le regard que j'ai est comme une teigne
La colère est une amie, je lui serre la main
L'embrasse, voilà que je pleure jusqu'au matin
Qu'attends tu pour surmonter ?
Qu'attends tu pour assumer ?
Je suis le messager, et ma mission
C'est d'écouter les fleurs à l'unisson
La vie est un souffle immortel
L'amour est une succession d'étincelles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *