Hypex UCD180 et sonorisation

Hypex UCD180 et sonorisation

Ayant l’occasion d’animer une poignée de soirées dans l’année, j’ai décidé de passer à la vitesse supérieure en montant un système de sonorisation « professionnel ».
Tout est parti de l’achat d’une nouvelle table de mixage Gemini BPM-1000 sur ebay, qui a la bonne idée de sortir en RCA ou en XLR.

Récupérant le filtre actif Behringer CX-2310 de mon bureau, il me restait à trouver deux amplis de sono: puissants, robustes avec entrée symétrique.
Après avoir déniché un Inter-M MA-430 pour les deux satellites (des monitors de studio Phonic P8 non amplifiés) j’ai choisi de monter mon ampli mono pour le subwoofer autour de l’excellent module Hypex UCD180ST en classe D, acquis chez Audiophonics et répondant à un cahier des charges autant HiFi que sono. Notamment grâce à son entrée symétrique et à sa puissance RMS plus que correcte.

J’ai monté le module Hypex (à la qualité de fabrication hors norme) dans un boîtier de Samson Servo 170, que j’ai acheté 20€ pour réparation et dépouillé de son PCB (réparé avec succès).

Enfin, j’ai monté un caisson de grave (sub) autour d’un beau woofer de 30cm, le B&C Speakers 12HPL76. Son rendement de 99dB permet de rester « modeste » en ce qui concerne la puissance de l’ampli. Pour des raisons d’encombrement et en vue d’une utilisation domestique « instruments » (notamment une batterie Roland) je n’ai pas choisi de 38cm. Diamètre que je n’ai jamais expérimenté, d’ailleurs. Sûrement quand j’aurai mon château 😉

Je présente également mon petit « flight case », sur mesure et en bois d’arbre (on peut se demander avec le MDF), permettant de ranger toute la câblerie principale dans une console mobile. Un ventilateur externe, alimenté par l’ampli sub, assure le refroidissement de ce dernier. L’Inter-M étant doté du sien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *