L’Uruguay moins mordante sans Suarez !

L’Uruguay moins mordante sans Suarez !

Il me font rire ces psychologues [du sport] à vouloir trouver des explications aux multiples morsures volontaire de l’attaquant uruguayen : sentiment de frustration, rejet de l’enfance, tension extrême, toussa…

Luis Alberto Suárez mord, généralement dans la surface de réparation, dans le dos de l’arbitre, dans un seul but : provoquer chez sa proie une réaction naturelle de défense, violente car dictée par la peur… et obtenir une faute, un penalty voire l’exclusion de sa victime. Puisque Luis Alberto tombe lui aussi (revoir Italie-Uruguay le 24 juin 2014).

C’est aussi simple que ça, du pur calcul. Pour cette raison il devrait être radié à vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *