Pasbanal : faites comme chez moi !

Pasbanal : faites comme chez moi !

Depuis 2003, Pasbanal a pour vocation de traiter de tout et de rien. De tout ce qui passe par la tête de vous, visiteur curieux. Consultez, commentez et même participez si ça vous chante. Le terme blog n’est pas exact d’ailleurs, dans la mesure où les blogs se racontent, au fil des jours. Ce modeste site a l’ambition de marquer d’une pierre les propos qu’il entend véhiculer.

Tout est bon dans ce cochon : politique, société, technologies, photographie, psychologie, philosophie, arts plastiques, hifi, électronique, musique, bricolage, informatique, séries TV… quel que soit le sujet, quelles que soient vos affinités, vous avez des concepts à faire partager. Un peu plus que des bribes d’idées couchées vite fait sur Facebook et consorts, où les écrits ne restent pas, avalés et « effacés » à la vitesse de la lumière. Ici les paroles s’envolent et les écrits restent ! Ce site est comme une auberge espagnole : on y lit ce qu’on y apporte… voici les derniers billets :

Framboises de noel
Un voyage dans un cercle solairePeuplé de bleu et de gens heureuxRessenti ta voix, et se laisser faire,Elle parle en roulant, rigole, un peuElle arrive au pays de sa landeBrillante et rocailleuseComme un tournant, une salamandreEnivrante, et peureuseElle me pince
Lire la suite
Garde a vue
Le 29 aout 2008, je rentre de vacances a 15h00 avec mes enfants.Pour une raison que j'évoquerai plus tard, voici que la Police débarque chez moi, ils sont 7, deux femmes et 5 hommes qui sont taillés comme des Jona
Lire la suite
La Virginie du Sud de ma vie
Dans une source d'eau claire, Il y avait un songe hier,Celui de la réalité faite rêveCelui de sa majesté la sève.Une fontaine incroyableAux parfums érotiques.Une danse brune et inavouableQui me rend fantastique.Et, dans le noir de ses yeux,Il y a
Lire la suite
Emoi D'Oriant
Un soleil de nuit, qui réchauffe ma vieUn espoir magique qui respire la libertéDes oiseaux sauvages volent et s'enfuientUn pliage rapide, une cocotte en papier.Au coin de mon oeil, l'eau saléeDélicatement, en sourdine, l'huile glisseElle me serre, je reste sourd
Lire la suite
L'amour absolu
Mais que ce passe t il ? Voilà que je suis moi.Il n'y a pas de changement, pas d'évolutionPourtant je ressens une chose, qui me donne la foi.J'avance, je continu, je goutte le fruit de la passion.Elle cherche quoi ?
Lire la suite
Sabotage de cauchemard
Délicate solitude qui flotte sur le dessus de litJ'entends ton souffle lent qui réchauffe l'atmosphèreN'osant bouger, je reste silencieux, en sursisUn cauchemar m'a fait frémir, je ne sais quoi faire....Une injustice, et une autre, des multiples mensongesViennent peupler les draps,
Lire la suite
Musicien souffleur de rien
Un homme triste et un peu penché sur son sortCheveux ras, on dirait un acteur américainLe seul musicien qui ne joue pas, c'est un tortLe saxophone accroché au destin incertain.Il boit, de l'air et jamais d'eau, pour oublier,Et il s'en
Lire la suite
Simplement 40 ans
Elle a quarante ans, et pourtantDans son coeur, c'est la même,Qui pense aux princesses d'antanElle qui rêve de danser sur scène.On riait en y pensant, en s'imaginant,Qu'en 2009, on aurait quoi .... tu crois ?Ah les vieux, tu crois qu'on
Lire la suite
Mon pére ce Napoléon III
Il y avait de grands lustres, illuminant les piècesUn plafond monumental et orné de peintures brillantesLe parquet qui craque à chaque pas, une vraie richesseL'histoire est là, elle soupire, sa démarche solennelle et lente.De grands cadres colorés avec des portraits
Lire la suite